Le samedi 21 octobre à Amiens, à l’occasion de sa 25e rencontre nationale, ESN France organise une conférence qui réunira des jeunes, des décideurs politiques et des structures jeunesses, afin de débattre de la place des mobilités internationales dans les parcours de vie professionnels et citoyens, dans le monde de demain. Cet événement de clôture de l'Erasbus tour permettra également de saluer l’engagement de l’ensemble des acteurs du projet. 

Réunir jeunes, décideurs politiques et structures jeunesses pour façonner le futur de la mobilité internationale

Parce que la mobilité s’adresse à tous, les jeunes du réseau ESN France convient à cette conférence plus de 130 personnes provenant de divers horizons afin de réfléchir et imaginer ensemble le futur de la mobilité internationale.  Ainsi, nous projetons de rassembler :

  • Des jeunes d’Amiens mais aussi d'autres représentants de la population locale ;
  • Des décideurs politiques nationaux et du territoire : des membres du gouvernement, des décideurs politiques d’Amiens et de la Région Haut de France ;
  • Des représentants de structures nationales telles que les CROUS, Campus France, l’agence Erasmus + ou l’AVUF
  • Des représentant de structures jeunesse agissant au quotidien pour la mobilité à Amiens ;
  • Et des personnalités ayant une expertise dans le domaine de la mobilité internationale.

 

Des discussions clefs pour répondre aux problématiques actuelles des jeunes 

A l’heure où les échanges internationaux sont au coeur de l’actualité, l’internationalisation des campus et des parcours des apprenants est un enjeu majeur identifié par le gouvernement actuel.

  •  INFORMATION ET COMMUNICATION

Les nombreux dispositifs de mobilité et en particulier le programme Erasmus + permettent chaque année à des millions de Français d’effectuer un séjour de mobilité à l’international. Ils répondent en partie à la diversité des parcours et des projets de chacun que nous soyons collégien, lycéen, apprenti, étudiant ou en recherche d’emploi. Néanmoins, nous constatons régulièrement la méconnaissance et l’incompréhension du public quant aux objectifs et aux fonctionnements de ces dispositifs. Nous identifierons comment l’ensemble des acteurs concernés par la promotion de ces programmes peuvent, dans une démarche commune et complémentaire, favoriser l’accès à ces informations.

  • PRATIQUES D’ACCUEIL

Partir en mobilité est souvent une des premières expériences d’autonomie pour les jeunes. Elle peut parfois créer des peurs et des appréhensions. Aussi, nous sommes convaincus que le questionnement sur l’information ne peut être déconnecté des réflexions sur les pratiques d’accueil des jeunes en mobilité. Faciliter l’arrivée dans les pays d’accueil que ce soit administrativement, culturellement ou socialement est essentiel pour permettre à chacun d’entre nous d’intégrer la mobilité comme un moment clé dans son parcours de vie. Nous interrogerons ainsi les besoins et les pratiques d’accueil actuelles afin d’imaginer les projets de demain qui lèveront les freins à la mobilité.

  • VALORISATION ET IMPACT

L’expérience de mobilité s’analyse le plus souvent sous le prisme de l’impact individuel dans les parcours des jeunes. L’acquisition de compétences professionnelles tant au niveau de la pratique des langues, que de l’adaptabilité et l’autonomie dans un contexte interculturel sont un réel levier pour l’insertion. Au-delà de ce questionnement, nous interrogeons l’impact des mobilités dans la construction d’une citoyenneté européenne individuelle, mais aussi collective. En ce sens, les intérêts, le rôle des mobilités pour les acteurs engagés, les territoires se doivent d’être débattus afin d’identifier au mieux les liens qui nous unissent et créer une complémentarité.

 

Voilà les principales questions sur lesquelles les participants réfléchiront lors de tables-rondes organisées l’après-midi du 21 octobre 2017. Chaque invité pourra apporter sa contribution issue de son expertise et de son vécu. Des restitutions et des recommandations seront formulées à la suite des débats. Elles permettront d'impulser une réflexion plus large afin que les acteurs politiques, institutionnels et la société civile puissent avancer de concert pour faire de la mobilité, une réalité pour tous dans la société de demain.

Les intervenants

ANIMATEUR

·             Julien Kamité, Administrateur à Erasmus Student Network France

INTRODUCTION OFFICIELLE

·             Brigitte Fouré, Maire d’Amiens

·             Pauline Benoist, Présidente d’ESN Amiens

·             Mohammed Benlahsen, Président de l’Université d’Amiens

·             Salvatore Castiglione, élu Région Hauts de France

·             Simone Bonnafous, Chargée de mission Bologne, Inspectrice générale de l’administration, de l’éducation nationale et de la recherche

VIDEO D’INTRODUCTION DE LA CONFERENCE

·             François Taddei, Fondateur et Directeur du Centre de Recherche Interdisciplinaire

GRANDS TEMOINS

·             Laure Coudret-Laut, Directrice de l’Agence Erasmus + Education et Formation

·             Jean-Christophe Bonnin, Chef du département Mobilité et Placement International de Pôle Emploi

·             Florian Prussak, Conseiller du président du CNOUS

·             Fausto Rotelli, Mouvement Européen-France

·             Malo Mofakhami, Président d’Animafac et Membre du bureau du Mouvement Associatif

·             Lena Brisset Doyle, Assistante de Jean-Paul Dedanot au Parlement Européen

DISCOURS DE CLÔTURE

·             Laure Coudret-Laut, Directrice de l’Agence Erasmus + Education et Formation

·             Florian Sapey-Triomphe, Président du réseau Erasmus Student Network France

Attachment Files: